test-Super-Bomberman-R

Super Bomberman R : test

Préparez-vous à mettre en place les bombes et affronter vos ennemis dans Super Bomberman R sur Nintendo Switch !

Présentation du jeu Super Bomberman R

R comme Renaissance, qui ne connait pas encore Bomberman, qui a représenté aux multiples joueurs un passé pixélisé où le gameplay récompensait sur un enrobage aussi bien narratif que visuel. Super Bomberman R, quant à lui, n’est pas moindre par rapport au succès de la saga depuis 3 décennies.

Depuis son apparition en 1985, super Bomberman R est l’un des meilleurs party games durant plusieurs années. Les règles de base restent toujours les mêmes dans toutes les séries. Il suffit de déplacer Bomberman, le personnage principal, et déposer les bombes. Le joueur va combattre dorénavant les adversaires et les rivaux d’une manière plus actuelle avec des stages en 3D et des graphismes photo-réalistes. En outre, il est possible de s’opposer aux rivaux du monde entier. Les engins explosifs vont nettoyer tous les occupants des niveaux structurés en grille.

Le jeu présente un mode « Battle » pour un maximum de 8 joueurs et un mode « Story » jouable en solo, ou en coopération à deux joueurs, où les joueurs achèvent chaque stage l’un après l’autre, parmi les 50 proposés. Afin de terminer le stage de ne pas uniquement assaillir tous les ennemis, une nouvelle règle s’impose. Super Bomberman R a la particularité de proposer une stratégie simple mais efficace, avec des règles innovantes et des stages en 3D. Ce jeu convient aussi bien aux petits comme les grands.

Ce jeu d’arcade mélange intelligemment réflexion sur le vif et réflexes affûtés afin d’arriver au bout de la campagne solo et d’un mode multi-joueur qui compose d’énergie des Bomberman depuis les premiers pas de la licence.

bomberman-r-test

Les éléments essentiels du jeu

Les points forts de Super Bomberman R réside sur le fait qu’il présente un gameplay accessible et énergique, l’intégralité de la campagne solo est intégralement jouable à 2, ce tutoriel gagne en intensité et en plaisir dès que la coopération se joint à l’équation. Les cinématiques 2D sont de qualité. Rien de plus agréable que de pouvoir assaillir des ennemis aux comportements prédéfinis et remplir les conditions de victoire, sauf que si l’on détruit tous les éléments de décor, la route sera barrée. Trop fun de pouvoir porter et propulser une bombe. Les combats de boss s’annoncent chauds. Le mode multi-joueur est tout à fait divertissant et immédiatement amusant, même s’il est trop pauvre. Ce nouvel épisode est bien adapté avant tout aux adeptes de la série cherchant à retrouver cette sensation éprouvée jadis tout en profitant des dernières avancées technologiques. Les graphismes distinguent Super Bomberman R de ses prédécesseurs étant donné qu’il est développé sous le moteur Unity.

Cependant, certains points ne sont pas au top comme la réalisation graphique et technique trop surannée. Certains bonus sont passifs comme la portée, la puissance des bombes, ainsi que rapidité du héros. La caméra est aussi frustrante et inadaptée au genre. Tel est le cas sur les ennemis dissimulés derrière un bloc, le zoom et le dé-zoom chaotiques.